Un nouveau catalogue de manuscrits enluminés sur internet : INITIALE

Nombreux parmi vous connaissent et consultent Enluminures et Liber Floridus. Depuis 2002, ces deux sites publient des extraits de la base de données Initiale. Ce catalogue de manuscrits enluminés, établi sous la responsabilité de la Section des manuscrits enluminés de l’IRHT, est désormais accessible dans son entier sur internet à l’adresse suivante : http://initiale.irht.cnrs.fr/.
Consultable en totalité, Initiale rassemble environ 10.000 notices de manuscrits et 90.000 d’enluminures. Vous trouverez sur les pages de présentation du site le détail des possibilités d’interrogation et de consultation (requêtes croisées, index et thésaurus, tris des résultats, circulation entre les fiches, etc.).

La publication d’Initiale sur le web est aussi l’occasion de mettre à disposition de tous des données demeurées jusque-là inédites :
– un état du recensement des manuscrits enluminés pour chaque fonds catalogué (principalement les bibliothèques municipales et universitaires de France) ;
– le lien systématique vers Medium, base de données des manuscrits reproduits à l’IRHT (microfilms et numérisations) ;
– une bibliographie pour chacun des manuscrits décrits dans le catalogue ;
– un dépouillement des publications sur l’enluminure, incluant les références à de nombreux manuscrits extérieurs à la base de données (sans notice dans le catalogue).

A new Catalogue of illuminated manuscripts online: INITIALE
Many of you already know and are regular users of Enluminures and Liber Floridus. Since 2002, these two websites have been publishing excerpts drawn from a database called Initiale. This catalogue of illuminated manuscripts, compiled under the supervision of the Section des manuscrits enluminés at the IRHT (Institut de Recherche et d’Histoire des Textes) is now fully accessible online at the following address: http://initiale.irht.cnrs.fr/
Fully searchable, Initiale contains at present c. 10,000 manuscript descriptions and 90,000 illuminations. Introductory pages on the site provide information regarding search options and modalities of consultation (multi-criteria queries, how to use indexes and thesauri, how to sort search results, how to navigate between the different sections, etc.).
Initiale gives access to a wealth of previously unpublished information:

– a census of the illuminated manuscripts present in the libraries that have been catalogued (mostly French municipal or university libraries);
– a systematic link towards Medium, the database listing all photographic reproductions existing at the IRHT (microfilms, digital images, CDRoms, etc.);
– a bibliography for each manuscript described;
– under the tab “Bibliographie”, references to numerous manuscripts outside the database Initiale. For more information, see the IRHT website: http://initiale.irht.cnrs.fr/accueil/index.php.

Information transmise par Nicole Bériou via Claudia Rabel (Les Ymagiers)

L’Abbaye de Cluny … en images tactiles

Une innovation éditoriale : la collection Sensitinéraire des éditions du Patrimoine publie des livres pour non-voyants. L’Abbaye de Cluny de Brigitte Maurice-Chabard est le 4e titre de la collection. Son principe : « Des planches gaufrées qui restituent sous les doigts jusqu’à sept niveaux de relief et qui permettent donc de reproduire une architecture, une profondeur, etc. En « bonus », un livret couleur (pour les accompagnants), un livret contrasté (pour les al-voyants), un CD audio », Aurélien Ferenczi, l’auteur de cet article paru dans Télérama n°3194 (2 avril-8 avril 2011), p.14, termine ainsi : « … ce livre-là ne finira jamais sur les tablettes numériques ! ». A découvrir du bout des doigts.

Notarum figura : L’écriture musicale et le monde des signes au IXe siècle

Quand l’auteur (ou les auteurs) du traité De musica disciplina employèrent l’expression notarum figura pour parler de l’écriture musicale au milieu du IXe siècle, il a placé la notation dans le domaine d’une pluralité de marques écrites qui étaient aussi nommées notae : les signes prosodiques, les signes de ponctuation, parmi plusieurs autres. En faisant appel au mot figura dans la même expression – et aussi à forma – le champ a été élargi davantage et l’écriture musicale a ainsi été potentiellement rapprochée de tout le domaine des formes devenues visibles.
Ces rapports ont été fréquemment reconnus par les spécialistes, mais ils ont aussi donné naissance à des explications problématiques – par exemple, les théories sur l’origine de la notation neumatique qui ont fait l’hypothèse d’une dépendance stricte de la notation vis‐à‐vis d’autres sortes de notae comme les accents ou les signes de ponctuation. Le défi est celui de rendre compte des rapports sans simplement réduire l’écriture musicale à d’autres notae et/ou figurae.
Le propos de cet atelier est d’investiguer ces rapports (dialectiques) dans le corpus le plus ancien de l’écriture musicale en Occident, les sources notées du IXe et du début du Xe siècle, ainsi que dans les textes et les images contemporains qui puissent aider à les expliquer. L’écriture musicale sera conçue comme étant en rapport à ce qu’on pourrait nommer « le monde des signes » au IXe et au début du Xe siècle, l’ensemble des différentes marques visuelles qui gagnent sens dans le rapport qu’elles entretiennent les unes avec les autres dans le cadre d’une compréhension spécifique et historique de ce qui est un signe (qu’il s’agisse de l’ensemble plus restreint des notae ou du champ encore plus large des figurae).

PROGRAMME

VENDREDI 17 JUIN 2011
9 h 30 Accueil
10 h 00 – 10 h 20 Introduction (Eduardo Henrik AUBERT)
I – Notae
10 h 20 – 11 h 10 Conférence de Charles ATKINSON « The Vatican Anonymous in speculo »
11 h 10 – 11 h 30 Pause
11 h 30 – 12 h 10 Jeremy LLEWELLYN « Alphabets, Letters, and Significative Letters in Ninth‐Century St. Gallen »
12 h 10 – 12 h 50 Susana ZAPKE « Coexistence de signes dans la culture visigotique écrite, ou comment réécrire l’histoire de la notation visigotique à partir des marginalia »
12 h 50 – 14 h 20 Déjeuner
14 h 20 – 15 h 00 Daniela SADGORSKI « The chicken and the egg – Music theory and the genesis of musical notation »
II – Figurae
15 h 00 – 15 h 50 Conférence de Fabrizio CRIVELLO « Manuscrits de luxe et notation neumatique à l’époque carolingienne »
15 h 50 – 16 h 30 Daniel RUSSO « Initiales peintes et culture visuelle dans l’art du manuscrit à l’époque carolingienne. »
16 h 30 – 16 h 50 Pause
16 h 50 – 17 h 30 Maria Cristina C. L. PEREIRA « L’ornementalité graphique des neumes à l’époque carolingienne (IXe‐Xe siècles) »
17 h 30 – 18 h 10 Matteo NANNI « Fragen und Perspektiven der Schriftbildlichkeit von Neumen »
19 h 30 Concert dans la crypte carolingienne de l’abbaye Saint‐ Germain d’Auxerre « Clamavit Ihesus magna voce: Lost Voices of the Passion », pour trois voix d’hommes (par Nils Holger PETERSEN, composé pour le colloque et chanté par Eduardo Henrik AUBERT, Christopher HODKINSON et Matthew WARD)

SAMEDI 18 JUIN 2011
III – Varietas/Unitas
9 h 00 – 9 h 50 Conférence de Susan RANKIN « titre à préciser »
9 h 50 – 10 h 40 Conférence de David GANZ « Diversity and uniformity in Carolingian scriptoria »
10 h 40 – 11 h 20 Jean‐François Goudesenne « Aux marches du royaume (880‐ 950) : quelques points de contacts entre notations au temps d’Hucbald »
11 h 20 – 11 h 40 Pause
11 h 40 – 12 h 20 Nicolas BELL « Added Notes: problems in the identification of sources by notational type »
12 h 20 – 13 h 00 Giovanni VARELLI « ‘Notae aut figurae’: A newly‐discovered organum for St Boniface »
13 h 00 – 14 h 20 Déjeuner
IV – Notae musicae
14 h 20 – 15 h 10 Conférence de Marie‐Noël COLETTE « Comment apprend‐on à noter les neumes ? Remarques sur quelques témoignages manuscrits de cet apprentissage »
15 h 10 – 15 h 50 Sam BARRETT « Towards an Understanding of the Earliest Medieval Song Notations »
15 h 50 – 16 h 30 Helen DEEMING « Contemporary theories of written communication and their application to the earliest musical notations »
16 h 30 – 16 h 50 Pause
16 h 50 – 17 h 30 Eduardo Henrik AUBERT « Sacramentary to Gradual. Evolving Musical Notations in Ninth‐Century Tours and Werden »
17 h 30 – 18 h 10 Daniel SAULNIER « Nouvelles perspectives sur le concept de coupure neumatique »
18 h 10 Conclusions et clôture