Archivage et cartularisation à l’abbaye de Cîteaux : mise en ligne du mémoire de Master de Coraline REY

Archivage et cartularisation à l’abbaye de Cîteaux : mise en ligne du mémoire de Master de Coraline REY, L’entreprise archivistique de Jean de Cirey, abbé de Cîteaux (1476-1501). Le dossier documentaire de la seigneurie de Villars en Côte-d’Or, Master sous la direction d’Eliana Magnani et Marie-José Gasse-Grandjean, Dijon, 2009[1].

Ce mémoire, parachevant deux années de recherches sur l’archivage et les processus de cartularisation à l’abbaye de Cîteaux au Moyen Âge, s’articule autour de cinq grandes parties. La partie introductive propose une analyse historiographique et présente la documentation utilisée. La deuxième partie expose le projet de Jean de Cirey à travers l’étude de la préface à ses cartulaires. La troisième partie évoque la gestion des archives à Cîteaux avant l’abbatiat de Jean de Cirey : processus de cartularisation, mentions portées au dos des actes, inventaires. La quatrième partie est réservée à l’entreprise de Jean de Cirey et à la postérité du chartrier. Enfin, la cinquième partie propose l’édition des 62 actes qui ont constitué la base de mon travail[2]. Annexes, sources, bibliographie et index viennent compléter ce travail.

Actuellement, ces recherches sont poursuivies dans le cadre d’une thèse de doctorat intitulée Archives et bibliothèque à Cîteaux, de l’original au « recueil » : scripturalité et visualité dans une entreprise d’écriture au Moyen Âge (XIIe siècle – début du XVIe siècle), sous la direction de Daniel Russo et Eliana Magnani.

Seing de Jean de Cirey

Seing de Jean de Cirey


[1] Le mémoire peut aussi être téléchargé via la page Études et projets de recherche cisterciens du site CBMA, et également via la page de la Collection CBMA du BUCEMA.

[2] Cette édition a été intégrée à la base de données CBMA.

coralinerey

Doctorante en Histoire médiévale, Centre Georges Chevrier, UMR 7366, Université de Bourgogne-Franche-Comté

More Posts

Le Jongleur

Le Jongleur, Mémoire de l’Image au Moyen Âge. Figures, figurations et musicalité dans les manuscrits enluminés (1200-1330), Berne, Berlin, Francfort-am-Main, Oxford, New York, Peter Lang, 2011, 390 p., par Martine Clouzot.

L’auteure ayant été encouragée à publier elle-même la publicité de son dernier livre, elle se livre à ce curieux exercice par la présentation d’un résumé très général.
En couleur et en mouvement, le jongleur joue de la musique parmi les oiseaux, les animaux et les rinceaux fleuris des livres enluminés du Moyen Âge. Jamais loin du roi David, il accroche l’œil et éveille l’esprit par son caractère incongru et étonnant. C’est à ses figurations dans les psautiers, les ouvrages de philosophie naturelle et de métaphysique d’Aristote, destinés aux laïcs, dans les royaumes de France et d’Angleterre, entre 1200 et 1330, que ce livre est consacré. Il étudie la transformation de la figure depuis l’Antiquité jusqu’à sa réinvention par les nouveaux intellectuels du XIIIe siècle que sont les Dominicains, les Franciscains et les maîtres séculiers de l’Université, ainsi que les poètes et les ménestrels dans les cours et les villes, tous soucieux de se distinguer du jongleur. Savamment, auteurs et concepteurs d’images ont forgé une figure en mouvement de la Physis, du son et de l’ouïe, axée sur la théorie de la connaissance aristotélicienne. Et, à partir des arts de la mémoire des orateurs romains, ils ont transformé le jongleur en image de mémoire et en mémoire de l’image, celle du Christ et de l’homme créé à l’image de Dieu.

Présentation : http://www.peterlang.com/index.cfm?event=cmp.cst.ebooks.datasheet&id=58563&concordeid=430536

Table des matières : http://www.peterlang.com/index.cfm?event=cmp.cst.ebooks.toc&id=58563&concordeid=430536

Echantillon de lecture : http://www.peterlang.com/index.cfm?event=cmp.cst.ebooks.extract&id=58563&concordeid=430536