Cosme2. Groupe de travail « Lemmes ». Atelier 2

Le mardi 5 juin prochain se tiendra, à Paris, l’atelier 2 du groupe de travail « Lemmes », dans le cadre de Cosme2 (Consortium Sources Médiévales 2).

« Lemmes » est l’un des sept groupes de travail du Consortium des Sources Médiévales – Cosme2 – soutenu et financé par le TGIR Huma-Num du CNRS pour oeuvrer à la constitution de corpus et d’outils numériques, consacré aux sources médiévales, piloté depuis l’IRHT. Le groupe de travail « Lemmes » a pour dessein le développement des outils existants et la diffusion de corpus lemmatisés.

À l’occasion de ce deuxième atelier seront présentées deux recherches récentes sur les entités nommées, et on discutera de la mise en oeuvre de corpus-test pour l’analyse comparée des différents paramètres et lemmatiseurs des langues médiévales (latin, français et anglais) ainsi que de la structure et diffusion des fiches descriptives des outils de lemmatisation et des corpus historiques lemmatisés librement disponibles.

Programme

Coraline Rey

Doctorante en histoire médiévale, Centre Georges Chevrier UMR 7366, Université de Bourgogne-Franche-Comté

More Posts

Corpus hagiographique bourguignon (Ve-XVe siècles). Atelier 2. Débats et recherches

Le mardi 19 juin, à Paris, se tiendra le deuxième atelier « Corpus hagiographique bourguignon ».

Dans le cadre du programme des CBMA (Corpus Burgundiae Medii Aevi – cbma-project.eu), et du projet de réalisation d’un corpus structuré et hétérogène de textes latins
médiévaux, un premier sous-corpus de textes hagiographiques bourguignons (Ve-XVe siècles) est en cours de réalisation. Venant en contraste avec les 29 000 actes diplomatiques déjà numérisés et enregistrés, le propos principal de ce projet est d’assembler des textes typologiquement hétérogènes, mais géographiquement circonscrits, de les documenter et les diffuser dans un format adapté aux formalisations et aux recherches assistées par l’informatique, notamment les fouilles de texte et les SIG. Ainsi constitué, ce corpus pourra être utilisé pour lui-même mais aussi servir de point de comparaison avec d’autres corpus, ouvrant ainsi à des approches à différentes échelles : locales, régionales, européennes.

Ce deuxième atelier vise à présenter et à débattre collectivement des premières réalisations : l’inventaire des textes hagiographiques et l’état des connaissances qu’il permet de dresser, ainsi que les problèmes rencontrés dans l’acquisition des métadonnées et les solutions à envisager. Il sera aussi l’occasion d’échanger autour des recherches récentes, en aval et en amont du corpus lui-même : les manuscrits, la transmission-transformation textuelle ainsi que les expériences des traitements statistiques.

Détails et programme

Coraline Rey

Doctorante en histoire médiévale, Centre Georges Chevrier UMR 7366, Université de Bourgogne-Franche-Comté

More Posts

Journée d’études « Qu’est-ce qu’un corpus ? »

Lundi 7 novembre 2016

9h30 – 18h

Paris, IRHT – Salle J. Vielliard – 40 avenue d’Iéna

Le propos de cette journée d’études est de s’interroger sur ce qui est (ou pourrait être) un corpus pour les historiens médiévistes.

À partir du xvie siècle, en reprenant l’une des acceptions médiévales du mot latin corpus pour désigner un ensemble d’écrits (à commencer par les Écritures et par la notion de corpus iuris), les érudits modernes et contemporains intitulent corpus plusieurs de leurs collections de documents édités. On en vient alors, depuis le xixe siècle, à appeler corpus n’importe quel ensemble de pièces. Cet usage se généralise sous la plume des médiévistes à partir des années 1980 mais, surtout, des années 2000, et s’inscrit en parallèle avec l’informatisation et avec la multiplication des numérisations et des bases de données.

Ce mouvement général, qui n’est pas propre à l’histoire médiévale, a suscité, cependant, dans certaines disciplines des sciences humaines et sociales, notamment par l’apport de la linguistique, une solide réflexion et conceptualisation sur ce qui est/fait un corpus. À la fois en utilisant corpus dans son acception lâche de collection, recueil ou compilation, et beaucoup plus rarement en référence à la notion de corpus issue de la linguistique, les médiévistes n’ont pas encore fait émerger une définition raisonnée ni une réflexion conceptuelle autour de ce terme.

Cette journée d’études ouverte à tous, organisée par l’équipe du programme des CBMA (Chartae Burgundiae Medii Aevi), avec le soutien du Consortium Cosme (CNRS), du Lamop (UMR 8589) et de l’IRHT, entend proposer un diagnostic et contribuer à ouvrir des pistes de recherches épistémologiques, heuristiques et méthodologiques partagées.

Télécharger le programme.

En vue de l’organisation matérielle de la rencontre, pourriez-vous nous tenir informés de votre venue, si possible avant le 24 octobre ? contact

Coraline Rey

Doctorante en histoire médiévale, Centre Georges Chevrier UMR 7366, Université de Bourgogne-Franche-Comté

More Posts