CBMA devient Corpus Burgundiae Medii Aevi

Chères, Chers collègues,

 

L’équipe CBMA est heureuse de vous annoncer des évolutions importantes dans le programme et dans sa plate-forme.

 

Nous commençons à numériser des documents non diplomatiques. Dans cette perspective le nom du projet  devient désormais Corpus Burgundiae Medii Aevi / Corpus de la Bourgogne du Moyen Âge.

 

Un sous-corpus hagiographique est en cours de préparation. La mise en ligne des premiers textes concernant Robert de Molesme et Valentin de Griselles (près de Molesme), sont déjà disponibles au format .txt.

 

Le site Internet a été repensé afin de permettre l’intégration de ces nouveaux corpus. Vous trouverez désormais les onglets suivants :

  • Accueil
  • Actualités
  • Bases de données :
    • la base de données téléchargeable sous différents formats (Filemaker, csv, tab) (29 000 documents)
    • la base consultable sous Philologic (13 379 actes) ;
  • Textes : sous cette rubrique se trouvent les sections thématiques « Textes diplomatiques », « Textes hagiographiques », « Autres textes », ainsi que des sections spécifiques à trois monastères/ordres : Saint-Bénigne de Dijon, Cluny, les Cisterciens ;
  • Manuscrits : sous cet onglet se trouvent les manuscrits et documents consultables en format flipbook, numérisés par les Archives départementales de la Côte-d’Or, les manuscrits et documents cisterciens numérisés, et les manuscrits et documents numérisés par d’autres services ;
  • Cartographie : sous cette rubrique, vous trouverez deux Google Maps concentrant les liens vers la documentation mise en ligne, ainsi qu’une nouvelle section « Ressources cartographiques » groupant des liens externes et des ressources à télécharger.
  • Publications : cet onglet propose des références bibliographiques, les programmes et comptes rendus des rencontres et communications proposées par l’équipe CBMA, des références bibliographiques cisterciennes et des liens vers des inventaires et catalogues en ligne ;

 

Ces avancées ont été possibles grâce au soutien du Lamop (UMR 8589) et du LabEx haStec (Laboratoire d’Excellence – Histoire et anthropologie des savoirs, des techniques et des croyances).

 

En vous souhaitant une bonne navigation !

 

Bien cordialement,

L’équipe des CBMA

coralinerey

Doctorante en histoire médiévale, Centre Georges Chevrier UMR 7366, Université de Bourgogne-Franche-Comté

More Posts

25e colloque d’art roman d’Issoire, 16-18 octobre 2015

Les 16, 17 et 18 octobre prochains se tiendra le 25e colloque d’art roman d’Issoire, intitulé « Le livre à l’époque romane – Production, usages et représentations ».

Afin de retrouver tous les renseignements sur cette manifestation scientifique, ainsi que le dossier de presse, vous pouvez vous rendre sur le site Internet du Centre d’art roman.

coralinerey

Doctorante en histoire médiévale, Centre Georges Chevrier UMR 7366, Université de Bourgogne-Franche-Comté

More Posts

Un acte de Cîteaux dans le fonds de l’abbaye de Rosières, Archives départementales du Jura

La fondation de l’abbaye cistercienne de Rosières a été achevée en 1132 par Gaucher III, seigneur de Salins. Il n’en reste rien, mais on peut aujourd’hui la situer dans le village de La Ferté (canton d’Arbois, Jura), au lieu-dit Rosière, sur la rive droite de la Cuisance.

Les archives de l’abbaye sont conservées aux Archives départementales du Jura, fonds 19 H, et aux Archives départementales du Doubs, fonds 65 H.

Aux Archives départementales du Jura, sous la cote 19 H 8, se trouve un acte, daté de 1196, au nom de Gaucherus, seigneur de Salins. Cet acte rapporte que Gaucherus a fait don d’une muire, c’est-à-dire d’eau salée (muria), à l’abbaye de Rosières, cette muria étant à prélever sur son puits « du bourg » (sans doute faut-il comprendre Salins).

Ce qui nous intéresse ici n’est pas le contenu de cet acte à proprement parler, mais des mentions qui apparaissent au dos de l’original.

Lire la suite sur le carnet de recherche Armaria.

AD Jura, 19 H 8. 1196

AD Jura, 19 H 8. 1196

coralinerey

Doctorante en histoire médiévale, Centre Georges Chevrier UMR 7366, Université de Bourgogne-Franche-Comté

More Posts