À propos

Conçu par un groupe de médiévistes, le propos de ce blog est d’analyser, sous leurs différentes formes de manifestation, les liens entre l’écrit et le visuel au Moyen Âge. Il s’agit de prendre la relation structurelle, et donc indivisible, de ces éléments comme axe de réflexions élargies sur les pratiques sociales médiévales.

Les billets s’organisent autour de trois catégories d’approche :

  • Dialogues – discussions autour de / sur des objets (expositions, livres, podcasts, …) ;
  • Documents – présentations et analyses d’un document original et/ou d’un corpus de documents articulant du textuel et du visuel ; 
  • Essais – prises de positions dans un champ théorique qu’on expose et qu’on discute. 

Pourquoi Laetus diaconus ?

Le groupe de chercheuses et de chercheurs, éditrices et éditeurs de ce blog, à un moment ou à un autre de leur parcours, ont été associé.e.s aux recherches autour du manuscrit 1 conservé à la Bibliothèque Municipale de Semur-en-Auxois (Côte d’Or) et ont choisi de reprendre la lettrine enluminée du feuillet 63 v° comme image index de leur blog : les mots laetus diaconus (« le diacre Laetus », laetus signifiant en latin, entre autres, « joyeux, agréable, riant, orné, fleuri… ») se sont affichés en même temps. Elles/ils ont conservé cette association entre l’image et le texte écrit parce qu’elle signifiait, tout à fait, le sens de leurs propres recherches. 

Équipe éditoriale depuis 2021 :

    • Gabriel Castanho
    • Raphaël Demès
    • Angélique Ferrand
    • Eliana Magnani
    • Nicolas Perreaux
    • Coraline Rey
    • Daniel Russo

Historique

Ce blog a été créé en 2010 pour diffuser les recherches en cours d’un groupe de doctorantes, doctorants, chercheuses et chercheurs à l’université de Bourgogne (Dijon, 2010-2019) et les actualités du projet CBMA. Les thèses ayant, depuis, été soutenues, et le projet CBMA ayant évolué vers d’autres formes de diffusion, l’équipe a décidé de restructurer les contenus, et de les centrer autour de billets analytiques. Les contributions antérieures à 2021 ont été archivées (annonces) ou classées dans les trois nouvelles catégories. 

Déclaration

« Les recherches et/ou analyses présentées dans ce carnet sont réalisées sur leur temps personnel par des chercheurs et chercheuses et/ou enseignant.e.s-chercheurs-chercheuses dont certain.e.s sont sans poste statutaire ». Ce rappel, qui a circulé dans la liste de discussions de carnetiers et carnetières de la plateforme Hypothèses et que nous prenons ici à notre compte, « vise à rendre visible le manque de postes dans la recherche, ainsi que l’engagement de ces universitaires malgré la précarité de leur situation. »

2 réponses sur « À propos »

Chers amis dijonais,

Avez-vous entendu parler de la découverte d’une bulle (l’empreinte en plomb seulement) lors de fouilles à Saint-Quentin? Je ne sais pas si c’est aussi courant que la découverte de matrice de sceaux… L’article pose des questions intéressantes : un usage populaire des bulles, peut-être comme enseigne de pèlerinage.
Que pensez-vous de faire un billet sur cette question?
http://www.inrap.fr/userdata/c_bloc_file/6/6920/6920_fichier_actualites19-hosdez.pdf

Je vous envois un peu d’air lorrain, il fait très doux en ce moment.

Amitiés

Jean-Baptiste

Cher Jean-Basptiste,
Merci de nous avoir fait part de cette découverte fort intéressante et qui éveille notre curiosité. Personnellement, je ne connaissais pas cet usage votif des matrices de sceau.
Amicalement,
Coraline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.