[Compte rendu] Qu’est-ce qu’un corpus ?

La journée d’étude « Qu’est-ce qu’un corpus ? » a été organisée par l’équipe des CBMA (Chartae Burgundiae Medii Aevi) le 7 novembre 2016 à Paris, accueillie par l’IRHT, avec le soutien du Lamop et du Consortium Cosme. Elle avait pour point de départ le fait que, depuis les années 1980, mais surtout les années 2000, l’usage du mot « corpus » par les historiens médiévistes s’est largement diffusé sans que cet emploi généralisé ait été accompagné d’une quelconque réflexion sur ce qui se trouve derrière le terme, et encore moins d’un effort de conceptualisation. S’inscrivant en parallèle avec l’informatisation et la recrudescence des numérisations et des bases de données de documents médiévaux, cette situation contraste avec d’autres disciplines des sciences humaines et sociales, à commencer par la linguistique, qui depuis longtemps réfléchissent et débattent sur cette notion.

Vous trouverez le compte-rendu détaillé dans : https://irht.hypotheses.org/3187

Le Bucema 21.1 est en ligne!

Le numéro 21.1 du Bucema est paru. Vous pouvez le consulter à cette adresse: https://cem.revues.org/14619

Couverture 21.1

 

 

CBMA. Chartae Burgundiae Medii Aevi VIII. Les signes et les mots. Programme.

CBMA VIII. Les signes et les mots

CBMA VIII. Les signes et les mots

CBMA. Chartae Burgundiae Medii Aevi

VIII. Les signes et les mots.

Journée d’étude

vendredi, le 26 septembre 2014 – 10h-17h30

Dijon, Archives départementales de la Côte d’Or

8, rue Jeannin

Depuis les travaux de Peter Rück [1943-2004] et la diffusion de la notion de « rhétorique visuelle » pour rendre compte de l’apparence du document et des éléments graphiques qui le composent (mise en page, signes divers, sceaux, etc.), l’historiographie a en général intégré le fait que le document écrit est, au-delà de son contenu, un artefact visible global, compris, manipulé et utilisé en tant que tel.

Pour sa huitième journée d’études, le programme des Chartae Burgundiae Medii Aevi souhaite s’interroger sur cette approche en l’élargissant également aux recueils de documents et aux pratiques graphiques liées à la production des codex. Il s’agira aussi d’articuler les enquêtes sur les signes avec celles sur les mots et les syntagmes pour signifier les signes, et de faire ainsi interagir les deux versants principaux de la plateforme documentaire des CBMA, les manuscrits numérisés conservés aux Archives départementales de la Côte d’Or et les textes des actes bourguignons interrogeables avec le logiciel Philologic.

La journée d’étude est ouverte à tous, mais en vue de l’organisation matérielle de la journée et du repas de midi, nous vous demandons de confirmer votre présence dès que possible et avant le 8 septembre 2014 par courriel à cbmacontact@gmail.com.

Liens utiles :

http://www.cbma-project.eu/

http://philologic.cbma-project.eu/

http://www.archives.cotedor.fr/cms/home.html

Programme :

10h-12h30 

  •      Introduction à la journée et actualités du programme des CBMA – Eliana Magnani, Marie-José Gasse-Grandjean (CNRS – Artehis UMR 6298)
  •      Pascal Ier (817-824) et le monogramme pontifical dans les décors monumentaux romains – Raphaël Demès (Université de Bourgogne – Artehis UMR 6298)
  •      La rota pontificale : un signe, une devise Édouard Bouyé (Archives départementales de la Côte-d’Or)

14h-17h30 

  •      La préparation d’un cartulaire à l’abbaye de Cîteaux à la fin du XVe siècle : les annotations marginales des cartulaires 168 et 167 – Coraline Rey (Université de Bourgogne – Artehis UMR 6298)
  •      Les mots et les sceaux – Marie-José Gasse-Grandjean, Eliana Magnani, Nicolas Perreaux (Université de Bourgogne – Artehis UMR 6298)
  •      Les lettres initiales des cartulaires de Cluny du XIe siècle  – Eliana Magnani (CNRS – Artehis UMR 6298)
  •      Conclusions – Daniel Russo (Université de Bourgogne – IUF – Artehis UMR 6298)

CBMA8 Affiche

CBMA8 Programme