Les chartes de l’abbaye de Maizières, un fonds inexploité

L’abbaye Notre-Dame de Maizières, troisième fille de La Ferté, fut fondée en 1125, sur l’actuelle commune de Saint-Loup-Géanges, en Saône-et-Loire[1]. L’histoire de cette abbaye reste pour une large part inconnue[2].

Le fonds d’archives de l’abbaye, conservé aux Archives départementales de Saône-et-Loire est encore inexploité. Et pourtant, l’inventaire semi-analytique de la série H donne un bel aperçu de ce fonds : conservé sous les cotes H 54 à H 80, il comporte des documents datés de 1170 à 1769. Les documents médiévaux sont conservés sous les cotes H 54 à H 66 (1170-1502). L’inventaire dénombre 536 parchemins, 44 papiers et 1 plan. Selon toute apparence, il s’agit de documents intéressant le temporel de l’abbaye.

Ce fonds révèle d’agréables surprises, notamment pour les diplomatistes. En voici une liste non exhaustive : cartae transversae et non transversae, chirographes, lettrines ornées et filigranées, textes barrés ou réécrits, pièces comportant plusieurs transactions, seings, manicules, sceaux protégés dans des pochettes de chanvre, sceaux parfois restaurés par les Archives départementales, queues de parchemin remployées. Il existait aussi un classement archivistique de ces actes, sans doute réalisé à la fin du XIIIe siècle : les actes portent en leur dos un chiffre romain rouge, ainsi qu’une analyse permettant de les identifier.

Les actes présentant une grande variété d’écriture et de mise en page, il est possible que ces actes aient été écrits par des scribes au service des auteurs (auteurs ou auteurs de l’action juridique), et non au service de l’abbaye, alors bénéficiaire. Une étude de ce chartrier et du contenu des actes permettraient sans aucun doute d’en savoir plus. Espérons que ce modeste billet puisse faire sortir de l’ombre ces archives !

ADSL, H54/4, s.d.

ADSL, H54/4, s.d.

ADSL, H 54/25, 1200. Queue remployée

ADSL, H 54/25, 1200. Queue remployée

ADSL, H 54/31, 1204. Traces de classement et d'analyses

ADSL, H 54/31, 1204. Traces de classement et d’analyses


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[1] Saint-Loup-Géanges, département de Saône-et-Loire, arrondissement de Chalon-sur-Saône, canton de Verdun-sur-le-Doubs.

[2] Nous trouvons peu de références bibliographiques concernant l’histoire de cette abbaye : E. Gabin, Histoire de l’abbaye de Maizières et du prieuré de Sermesse (Saône-et-Loire), Verdun-sur-le-Doubs, 1952 ; J. Delissey, « L’abbaye de Maizières », dans Actes du 37e Congrès de l’Association bourguignonne des sociétés savantes, 1966, p. 17-21.


coralinerey

Doctorante en Histoire médiévale, Centre Georges Chevrier, UMR 7366, Université de Bourgogne-Franche-Comté

More Posts

Une réflexion au sujet de « Les chartes de l’abbaye de Maizières, un fonds inexploité »

  1. Ping : Les chartes de l’abbaye de Maizières, un fonds inexploité | Armaria

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *